Le centre de Cadarache fait partie de la DEN. Implanté sur la commune de Saint-Paul-Lez-Durance (Bouches-du-Rhône), le centre du CEA/Cadarache, créé le 14 octobre 1959, est situé à une quarantaine de kilomètres au nord d’Aix-en-Provence aux confins de trois autres départements (Alpes-de-Haute-Provence, Var et Vaucluse). C’est un grand centre de 1 600 hectares dont 900 clôturés. Il regroupe 4500 salariés dont 2300 salariés CEA. On y trouve 450 bâtiments dont 19 Installations Nucléaires de Base (INB). La masse salariale des salariés du CEA est de 137 M€.

Les activités du centre sont réparties autour de plusieurs plates-formes de recherche et développement (R&D) technologiques essentiellement pour l’énergie nucléaire (fission et fusion) mais aussi pour les nouvelles technologies pour l’énergie et les études sur l’écophysiologie végétale et la microbiologie.

L’une des particularités de Cadarache est que la moitié des personnes qui travaillent ne sont pas des salariés du CEA. Une partie des activités est sous-traitée et ce sont donc de nombreuses collaborations qui sont mises en place entre le CEA et d’autres entreprises ou organismes, par exemple AREVA, IRSN ou SOPRA pour l’informatique.

Les activités se répartissent autour de 5 plates-formes :

  • La plate-forme fission dédiée aux programmes de recherche pour les combustibles et les réacteurs actuels et du futur
  • La plate-forme fusion est dédiée aux recherches réalisées dans le cadre du programme européen sur la fusion avec l’installation Tore Supra
  • La plate-forme nouvelles technologies au bénéfice du développement des énergies alternatives
  • La plate-forme biologie et microbiologie pour comprendre les mécanismes de bioénergie
  • La plate-forme services regroupant les infrastructures nécessaires pour assurer une bonne gestion des installations implantées sur le centre de Cadarache
Centre CEA de Cadarache
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *